Le théâtre régional de Tizi-Ouzou qui porte pourtant le nom de Kateb Yacine, auteur de plusieurs pièces théâtrales en kabyle, annonce son programme, pour enfants, pour ces vacances de printemps. La grande majorité, pour ne pas dire la totalité, des spectacles sont malheureusement en langue arabe, une langue étrangère pour la Kabylie.

En effet, l’affichage de ce programme a étonné la population kabyle. La plupart des gens qui fréquentent ce théâtre vont boycotter ces événements prévus pour ces vacances du printemps. « Nos enfants sont kabyles, nous refusons qu’une autre langue que la nôtre soit prioritaire » nous affirme un parent furieusement, devant le lieu.

D’une part, Tamazight et Yennayer officialisés; d’une autre part, on nous fait la promotion à la langue des colonisateurs arabes. Sommes-nous pas toujours colonisés ?

H.M pour MK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here