Les militants de l’URK qui se sont rendus à Tuvirett (Bouira) ce matin ont été contraints de quitter la région par l’autoroute en allant sur Alger, et ce, pour éviter les interpellations.

Aujourd’hui, la marche de Tuvirett a fait l’objet d’une répression sans précédent au regard d’impressionnant dispositif des forces de la police algérienne, pour interdire toute expression pacifique des indépendantistes Kabyles.

Les militants de l’URK de Tizi-Ouzou ( Bouaziz Ait Chebib, Hocine Azem,Hamid At Ali,Kader Ould Abdeslam et Sifaks Ait Chebib),venus en soutien à leurs frères indépendantistes de Tuvirett se sont rencontrés pour un point d’évaluation en présence de Youcef Mesouaf président de la coordination MAK-ANAVAD du sud.

Il est à souligner que Tuvirett est en ce moment même sous état de siège.