En continuité de l’esprit du printemps amazigh et du printemps noir qui ont marqué la mémoire collective de la Kabylie, l’Association Culturelle « Brain » (Allagh) d’ At wihinun a rendu un vibrant hommage en cette année 2018, à Djafer OUAHYOUN Ancien Détenu du printemps amazigh 1980 et ex-animateur du MCB , assassiné par le terrorisme islamiste pendant le Décennie Rouge des années 90 et Docteur Belkacem LOUNES, ancien Président du CMA, professeur d’économie à l’Université de Grenoble et expert auprès de l’Union Africaine.

Les deux lauréats ont une présence de bon nombre de militants de plusieurs generations de la Kabylie de Hend Sadi , Arab AKNINE , Maître Hakim SHAHIB, Amar DERRICHE enseignant universitaire , Dr FALI ,Arezki MEGHRICI ex joueur de JSK ,de Hocine AZEM vice-président du CMA, de Kamira Nat Sid Président du CMA en exerce, ainsi que de plusieurs artistes notamment Karim Abranis, Ali Ideflawen, Mouloud Assam , Arziki OUABRI, le Groupe Sinka Sinka…ont été au rendez-vous. Il est évident que les activités culturelles étaient à la hauteur des sacrifices de lauréats de cette année.

Une conférence témoignage a été animée par Arab Aknine sur la vie et l’engagement de Djafer Ouahioune et Belkacem LOUNES pour retracer les vies et le combat d’abnégation avec dignité des deux figures emblématiques du combat identitaire amazigh dans toutes ses dimensions.

La palme d’or revient aux organisateurs de l’événement animateurs de l’Association Allagh qui ont su et pu mobiliser les bonnes volontés pour concrétiser cet idéal en ces temps qui courent et ce en évoquant des figures désintéressées dans le combat amazigh en général et celui des libertés en particulier.

Sans conteste, la mémoire de la région retiendra les frères OUAMROUCHE Lyas et Hacene qui étaient au fourre et au moulin pour réunir l’événement en veillant grains durant des heures du deroulement des activités pendant la journée de ce vendredi, ainsi que la présidente de l’association Kahina BOUAYAD et aussi sans oublier le travail remarquable de Katia SLIMANI et Djamel BOUAYAD

Les responsables de l’Association ont tous mouillé leurs maillots en s’occupant de l’accomplissement de leurs missions avec détermination et abnégation.
Il est à remercier ceux et celles qui ont contribué au succès en l’occurrence madame Djedjiga ISSAD ET toute l’équipe de Berbère Télévision qui s’est déplacée.

Les participants (es) ont tous et toutes brillé par leurs contributions remarquables à cette reconnaissance populaire aux figures du combat de la Kabylie dont l’assistance fort nombreuse était émerveillée par le spectacles de talent réussi par les enfants de cette Association d’Allagh resplendissante par ses performances culturelles et artistiques par la même inscrite à jamais dans les coeurs et les mémoires.