Les lycéens de Tazmalt décernent aujourd’hui une journée de grève et de protestation contre la stigmatisation de la langue amazighe dans le territoire algérien.

Les lycéens kabyles de cette localité ont décidé de sortir dans les rues poir dénoncer les lois établit par l’APN. Ils ont brandit des paroles et citations écrites sur des pancartes qui sont hostiles au pouvoir algérien. D’ailleurs on lit  » Ma nessusem ad aɣ mḥun »,  » Taεrabt imposée, tamaziɣt refusée »,  » Dwas ad ncerreg tamurt »…, sur les pancartes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here