Dans une publication sur sa page officiel, le mouvement indépendantiste URK adresse un message de soutien à Aksel Bellabaci, le président de la Fédération de football de la Kabylie, qui a subit une répression féroce hier lorsqu’il a voulu faire une conférence-débat sur l’équipe nationale kabyle.

L’URK condamne avec force la tentative infâme d’arrestation de Mass Aksel Bellabassi, Président de la fédération kabyle de football, par la police de l’État colonial algérien.

Cette énième provocation qui intervient à la veille de la double commémoration du printemps Amazigh et du Printemps noir, nous rappelle à quel point le peuple kabyle n’a d’autre choix que de disposer de sa propre République souveraine, démocratique, sociale et laïque.