Suite aux multiples arrestations que nous avons signalé ce matin, L’URK réagit et nous envoie un communiqué, le voici dans sa version intégrale.

Ce matin du 03 avril la police algérienne a opéré une vraie razzia parmi les militants indépendantistes kabyles. Sans aucun motif Bouaziz Ait Chebib est kidnappé devant chez lui à Draa Ben Kheda. Un peu plus tard c’est au tour de plusieurs militants dont Salim Boutmer de subir le même sort à At Wasif. Aux abords du tribunal de Tizi Wezzu, c’est une véritable rafle que les agents en civil des RG ont opéré. Parmi les militants arrêtés : Lazar Bessadi, Yasin Le Che et Lounis Hamzi. A l’insatnt où nous mettons en ligne On nous signale d’autres arrestations à Larvaa Nat Yiraten.

Le décompte des militants arrêtés d’après les premières informations s’élève à dix sept personnes répartis entre les duex organisations indépendantistes kabyles URK et MAK-Anavad.

Telle une maladie chronique, la police algérienne opère en Kabylie comme une armée d’occupation.

L’union pour une république kabyle URK, condamne ces pratiques totalitaires et exige la libération immédiate et sans conditions de tous les militants arrêtés ce matin.

Cellule de communication de l’URK