Après l’interpellation le 12 janvier de plusieurs militants souverainistes: Chemli Lounis- Aci Sofiane- Achour Fergous de l’URK, Belaid Messouaf du MAK/Anavad, Kamira Nait Sid du CMA, l’écrivain kabyle Rachid Hitouche … un autre cadre de notre mouvement, Kader Ould Abdeslam, a été interpellé hier vers 15 heures manu militari par la police coloniale algérienne à l’intérieur du stade de Tizi-Ouzou sans motif légal et sans mandats délivré par une autorité judiciaire à son encontre. Il est interrogé jusqu’à 22H 30 dans l’enceinte du commissariat central de Tizi-Ouzou. L’interrogatoire liberticide et inquisiteur auquel s’est livré la police coloniale a porté sur des questions d’ordre politique avant de déraper vers une violation manifeste de la vie privée du prévenu.

Féru supporter de la JSK, mas Kader Ould Abdeslam est systématiquement interpellé quand il se rend au stade du 01 er novembre. Après le délit de faciès, la police coloniale algérienne est en passe d’inventer le délit de l’indépendantiste kabyle. Entravant ainsi toutes les formes d’expression pacifique pour revendiquer un droit naturel qui est le droit à l’indépendance du peuple kabyle.

Lounis Chemli a été de nouveau arrêté hier par la gendarmerie algérienne à Lakhdaria. Il a été relâché à 2h30 du matin après 10 heures d’interrogatoire au commissariat central de Tuviret portant sur l’URK, ses objectifs et ses moyens de lutte. Son PC ainsi que le drapeau kabyle en sa possession lui ont été confisqués.

L’URK dénonce avec force et énergie ces pratiques tyranniques du régime colonial algérien qui font fi des droits et des libertés fondamentales garanties par les conventions internationales ratifiées par l’Algérie.

L’avènement d’un État indépendant, démocratique et social est désormais plus qu’un impératif vital pour assurer au peuple Kabyle un avenir de liberté et de sécurité. C’est l’unique moyen de mettre un terme aux violations systématiques des Droits de l’homme par l’État colonial algérien en Kabylie. La répression aveugle que subissent les militants souverainistes forgera notre détermination à lutter pour nos idéaux et nos rêves de liberté.

Vive la Kabylie libre républicaine et Indépendante

URK/Cellule de communication

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here