Selon nos informations, les militants du MAK-Anavad qui ont été arrêtés à I3ezzugen, puis conduits à I3ekkuren, sont tous liberé il y’a à paine 20 minutes, mis à part un militant qui est recherché pour le service militaire.

En effet, ils ont récupéré leurs papiers après plusieures heures de détention dans le commissariat de la localité.

Le régime algérien ne veut plus reculer et respecter le droit du peuple à libérer son territoire, voir choisir son destin.

Finalement, la mobilisation des militants du MAK-Anavad qui se sont déplacés de partout pour soutenir leurs confrères du souverainisme kabyle, a payé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here