Après plus de 3 jours de coupure d’électricité à la bibliothèque centrale de l’Université Mouloud Maameri de Tizi-Ouzou, les étudiants ont décidé de réviser devant le portail en dessous d’un éclairage public, le seul qui marche.

Les étudiants de cette université continent de vivre chaque jour un calvaire de plus. La nourriture immangeable, les chambres dégradés, les bus mal gérés qui arrivent toujours en retard, et en plus toujours pleins dans une chaleur qui fait couper même le souffle… plusieurs autres formes qui font preuve d’irresponsabilité et d’ignorance des autorités censées être toujours là pour servir les besoins de la société.

Pour revenir au cas de ces étudiants, ils ont choisi de sortir devant le portail de l’UMMTO (Hasnaoua), afin d’exprimer leur mécontentement sur cette coupure qui n’a pas pu être réglée aussitôt pour qu’ils puissent avoir au moins de la lumière et réviser pendant la nuit. Il faut savoir que la situation où se trouve l’étudiant est en vérité très délicate. Son avenir n’est absolument pas assuré dans ce pays. Les scandales de ce genre sont tous à dénoncer mais aussi à remédier.